Partagez|

« Miles Away ▬ Aleksia

InvitéInvité
MessageSujet: « Miles Away ▬ Aleksia Mar 7 Déc 2010 - 10:38

Miles Away


&&

    « Lachez moi .J'ai besoin de liberté et de tranquilité. »
    « Mais Ma reine... »
    « La premiere qui parle je la fais executer. De même pour la premiere qui me suit. »


Trois lunes auparavant j'avais quitté Themiskyra en prononçant ces quelques paroles, et la scene se reproduisait sans discontinuer dans mon esprit. Parce que j'avais été dure avec mes... soeurs ? Mes sujets. Non, je refusais de penser à elles comme des sujets, mais depuis quelques années les choses s'etaient passées tellement vite. On m'avait arrachés à la vie que j'aimais pour me renvoyer à Themiskyra où j'avais du lutter pour un trone que je ne voulais pas car Mere et la regente s'etaient fait tuer. Pour restaurer l'ère des vrais reines , j'avais du prendre le pouvoir alors que je n'y avais jamais cru. Et depuis... Je regnais d'une main de maitresse sans aucune preparation. Reine diplomate dans une tribu qui se voulait guerriere... Et les filles suivaient toutes mes crises de folie. Je leur avais dis de signer un traité de paix avec les centaures, le lendemain le traité était signé. Visiblement la vie... n'était pas si dure que ça... Mais il y'avait eu la chute... Et Themiskyra qui sous mes ordre servait desormais de refuge à notre ancienne deesse... Qui a mes yeux l'était toujours. Et il y'avait eu ce qu'elle m'avait dit... ou qu'elle m'avait fait comprendre. Son élue et caetera. Mais bien sur... Oui. et je n'avais personne à qui me plaindre... A qui raconter tout ce que j'avais sur le coeur. Parce que la Reine Krystéhal etait reine et que personne n'oserait me foutre une claque pour me ramener sur terre...

Alors j'etais partie. En claquant la porte du palais et en chevauchant Kerrigan jusqu'a Elefteri, sans même prendre le temps de manger, en m'arretant juste pour me desalterer et desalterer ma jument. C'est ainsi que j'avais fini dans cette taverne... cette auberge. Le Poney Fringant pia pia pia... Quel nom de ... Crotte si je pouvais dire, enfin ce n'etait pas un soucis principal, ils servaient de la bonne biere, c'est tout ce qui comptait.

« J'vous sers quoi? »
« L'alcool le plus fort que vous ayez, et ... De la viande fumée. »

Un leger sourire, je glissais les quelques drachmes sur le comptoir et j'attrapais mon verre pour le vider d'une traite. Encore. Je n'eus pas besoin de le dire, un nouveau verre arriva. Belle chope de biere cette fois. Oh... La serveuse me semblait tout a fait agreable et apte à satisfaire mes desirs... de boisson. De boisson. Et uniquement de boisson. Hum. Oui j'etais sage.

Leger soupir cette fois... Une lueur triste passa sur mon regard. J'etais desesperement seule. J'aurais cru qu'une de mes amazones ait risqué de venir... Quand meme. Mais en un sens... Est ce que je ne preferais pas être seule. Au final... Je ne savais pas ... Vraiment. Ca me paraissait si... Trouble meme dans ma tete.
Enfin ça c'etait peut être ma bierre.

« Vous faites quoi ici ? » Ca ... C'était la serveuse. Belle. Blonde. Plantureuse. Des levres parfaites. Une poitrine... Engageante. Tout a fait le contraire des femmes sur les quelles mon regard s'arretait. Je n'aimais... Qu'une... que deux personnes au final. Et les deux etaient brunes. Et fines. Delicates... Mon sourire du paraitre reveur car elle commençait à s'en aller, visiblement vexée que je n'ai pas repondu à sa question...

« Je viens pour oublier. »

Oublier quoi.... Telle etait la question qui restait en suspens... Mais qui sait? peut être que la reponse viendrait dans le courant de la nuit. De la soirée... ? Oui, peut être qu'il faisait nuit, je ne me rappelais meme plus de quelle couleur etait le ciel dehors au moment ou j'etais rentrée.

La fatigue peut être... ?


InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Miles Away ▬ Aleksia Mer 8 Déc 2010 - 19:20

La reine, ma reine avait quittée Themiskyra en prononçant quelques paroles dures et qui m'avait blessée plus que de raison. Ses paroles ainsi que la scène qui venait de se produire se ressassèrent sans interruptions dans mon esprit. Elle nous avait dit : « Lâchez moi .J'ai besoin de liberté et de tranquillité. » Puis « La première qui parle je la fais exécuter. De même pour la première qui me suit. » Moi, je n'avais rien dit mais je l'avais suivie. Et tout cela c'était passée il y a trois lunes. J'avais pris armes et armure, m'étais recouverte d'un vêtement noir pour me fondre dans la nuit et fais seller mon étalon noir. Et quand elle avait claqué la porte du palais, et chevaucher Kerrigan jusqu'a Elefteri, alors je l'avais prise en filature. Et comme elle je l'avais suivie sans même prendre le temps de manger, en m'arrêtant juste pour me désaltérer et désaltérer mon cheval. Et elle avait finie dans cette auberge.....Le Poney Fringant. J'avais traversée les six murs et dépassé l'imposante et sombre citadelle de la plus grande forteresse du monde....et ici vivait le non moins fameux Delmos. Ici, c'était son royaume, son terrain, sa cité. Et elle était à son image, puissante et démesurée. Imprenable aussi. Pourtant de l'extérieur, Elefteri paraissait paisible pour ne pas dire morte. Ici dans cette passe entre deux montagnes, on ne pouvait entendre aucun bruit, aucun son de vie. Pourtant après les six murs et la citadelle, chemin très long, il y avait la vie derrière Geddon, le mur numéro six, le mur de la Mort. Ironique non ?

Bref, j'avais laissée entre Krystéhal d'abord et ensuite plusieurs longues minutes s'étaient écoulées. Puis j'étais rentrée, et avais cherchée ma reine du regard. Elle était là au comptoir. Décidément, je ne la comprendrais peut être jamais. Elle était Reine et avait laissée ses sujets en plan juste parce qu'elle avait besoin de liberté et de tranquillité. Pourtant elle en avait à Thémiskyra....Je m'assis au comptoir à côté de Krystéhal en faisant semblant de ne pas la voir. La serveuse, belle blonde aux lignes plantureuses, me demanda ce que je désirais. Même si elle était belle, mon coeur n'était que pour Krystéhal. << Une verre de " Feu du Dragon " s'il vous plait. Et de la viande fumée avec du fromage et pain >>. La serveuse me regarda avec les yeux écarquillés, se demandant comment une femme pouvait commander une telle boisson. Sauf que j'étais une Amazone. Mon repas et ma boisson furent vite servis. Je bus le verre d'une traite et même l'homme qui était à mes côtés me regarda l'air hébété. Finalement cette boisson n'était pas aussi forte qu'on le disait....
InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Miles Away ▬ Aleksia Jeu 9 Déc 2010 - 17:06



J'étais fatiguée.... Et puis surtout, j'avais fais une erreur. Je le savais. Bien sur que j'avais fais une erreur, je n'aurais jamais du quitter Themiskyra. Je n'aurais jamais du... partir comme ça en menaçant les filles. Mais il y'avait tellement de choses en ce moment. Moi je n'avais pas demandé à être reine. Je voulais être une artiste [Rien a voir avec la chanson connue voyons. ] Une aede. Je voulais continuer à parcourir le monde. Au lieu de ça. J'etais reine. Elue. Et second capitaine d'une armée libre. A 24 Ans. Merveilleuse vie. Merci le destin. Cruel destin. Je me pliais à ses exigences et aux exigences des dieux. Pourtant je n'avais jamais été mauvaise dans ma vie... J'avais toujours rendu les cultes a qui il fallait et j'avais cherché par tous les moyens à repandre le savoir. Mais non. Il avait fallu que la vie me punisse dans une prison dorée... Que personne à part moi ne considerait comme une prison.

Un long soupir, je ne savais pas ce que c'était que j'avais devant moi, mais je le buvais d'une traite, et je soupirais de nouveau en remarquant la jeune brune qui etait rentrée dans l'auberge et qui s'etait assise à coté de moi. Je crois que je buvais encore une boisson qui n'était pas... digne d'une reine, mais qu'importait. Je n'avais pas l'attitude d'une reine au final. Et je n'avais pas envie de l'avoir aprés tout.

A cotés de nous un homme... qui regardait un peu trop Aleksia. A l'interieur je grognais. Oui je grognais. Et je prennais enfin le temps de la regarder. Elle etait sacrement belle. Elle etait... Vraiment... Oui. Vraiment belle. Et je voyais ses yeux qui ne regardaient personne... Parce qu'elle etait a moi. Parce que si elle avait pu elle n'aurait devisagée que moi dans la piece. Et je me sentais mal. Tellement mal.... D'avoir été si dure. Surtout avec elle. Et je me sentais mal parce que je ne pouvais pas.... Pas pour le moment lui donner ce qu'elle voulait. Mon amour... Ma fidelité. Je... J'avais parfois la sensation de l'user, de me servir d'elle... Mais je ne savais pas. Je ne savais pas au fond ce que je ressentais. Ce dont j'etais sure par contre c'était que si cet homme continuait de la fixer il allait finir avec une epée plantée en plein coeur. Ou... Ailleurs.

Je gromelais un peu. Et puis ça en était trop, machinalement ma main tombait sur la cuisse d'Aleksia, pour attirer son attention vers moi.

« Je croyais avoir dis que je ne voulais pas être suivi.»

Mais le ton de ma voix signifiait qu'en fait... Je n'en avais rien a faire. Que j'etais peut être.... Contente qu'elle soit la. C'était le cas aprés tout. Si il devait y'avoir une amazone à mes cotés autant que ce soit celle a qui je confierais ma vie sans aucun soucis. Autant que ce soit celle qui puisse me porter jusqu'a ma chambre et me tenir dans ses bras la nuit. Sans me juger. Sans me poser de question.

Je...

Je ne savais pas vraiment quoi faire, ou quoi dire. Mais j'etais la. A ses cotés, c'était tout ce qui .... Qu'importait?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Miles Away ▬ Aleksia Sam 18 Déc 2010 - 14:07



Quelques fois et même souvent, il m'arrivait de ne rien comprendre à la vie. De ne pas comprendre pourquoi le destin s'acharnait à faire de nous ce que nous pensions ne jamais être possible. Comme si nous ne nous sentions pas à la hauteur de notre destinée. Pas tant que je doutais de moi-même, je doutais pour mon amie Krystéhal qui pourtant avait été choisie et élue Reine. Ce ne devait pas être pour rien.....Et elle avait des qualités, nombreuses même si elle ne semblait pas s'en rendre compte. Elle n'avait jamais demandée à être reine. Elle avait toujours désirée être une aède et continuer à parcourir le monde. Mais le destin s'en était mêlé et elle avait été élue reine. Et était devenue second capitaine d'une armée libre tout cela à 24 Ans. Enfin bref.....Elle se considérait enfermer dans une prison doré.....Cependant aucune de nous ne considérait le palais comme une prison....

Comme je m'asseyais aux cotés de mon amie et reine, je l'entendis soupirer. Elle buvait de la bière, une boisson qui n'était pas digne d'une reine. Et en la regardant, en voyant ses traits fatigués, je ne reconnaissais plus la reine, mais une femme tout ce qu'il y avait de plus banale extrêmement perdue.

Je sentis une main sur ma cuisse et enfin je pus me permettre de lui sourire tout en la regardant droit dans les yeux. Elle était sacrément belle. J'étais à elle, corps et âme. Je n'avais d'yeux que pour elle. Car elle était ma reine, mon amie et bien plus.... Sa main sur ma cuisse avait aussi pour but d'attirer mon attention vers elle. Et comme à son habitude, elle grommelait. Elle aboyait sans mordre.

« Je croyais avoir dis que je ne voulais pas être suivi.»

Je ne répondis rien, me contentant juste d'hausser les épaules. Cependant quelque chose dans le ton de sa voix me disait qu'elle n'en avait rien à faire que je l'ai suivie ou que je me retrouve avec elle en ce moment. Juste nous deux. Au delà des apparences, elle était contente de me voir. Je savais que si elle voulait n'avoir qu'une seule Amazone à ses côtés autant que ce soit moi. La seule à qui elle pourrait confier sa vie sans soucis. Et je lui confiais ma vie réciproquement. Pour elle, j'étais prête à mourir au combat ne serait ce que pour la défendre. Toute ma vie, j'avais été formée pour tuer et mourir. Alors la Mort ne me faisait plus peur... J'approchais mes lèvres des siennes et l'embrassa passionnément mais succinctement, sans longueur inutile. Nous aurions toute la nuit pour cela. Je demandais au barman s'il y avait une auberge non loin d'ici pour dormir. Il me répondit qu'il y avait la Truite Fétide, et que c'était une auberge bon marché et abordable certes mais très confortable et propre. Et il termina en me parlant de l'aubergiste, un grand gaillard de plus de 2mètres, qui saura nous accueillir chaleureusement....Je le remerciais chaleureusement, déposant quelques drachmes sur le comptoir et sortit. Nous nous dirigeâmes alors vers l'auberge, et je pris Krystéhal par la main.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Miles Away ▬ Aleksia Dim 19 Déc 2010 - 14:40

Au delà des apparences bien sur que j’etais heureuse. Parce que j’avais beau partir de l’autre coté de la terre, il y’aurait toujours quelqu’un pour me rattraper. Mais moi… Quoi ? Je n’etais pas douce, je n’etais pas fidele, je n’etais pas aimante. Ou j’etais tout cela à la fois sans l’être vraiment. Non. De toute façon, je ne pouvais que profiter de ce qui m’etais offert. Point, à la ligne. Rien de plus. Rien de moins. Qu’importait ? Je m’egarais. Et quand ses lèvres rentrèrent en collisions avec les miennes. Baiser passioné mais néanmoins rapide. Je réponds. Je passe une main sur sa joue en une tendre gestuelle.

Les choses sont telles qu’elles sont, je suis bornée, mais normale. Je sais reconnaître mes torts aussi. Parfois. Et je n’ecoute que distraitement alors qu’elle s’adresse à l’aubergiste. Une auberge… dormir ? Oui si elle veut, un sourire au barman, je finis ma bière quand meme, et je la suis. Sa main dans la mienne, ma main dans la sienne. Ca n’a pas vraiment d’importance, c’est du pareil au meme. Je la suis. Docile. Les rues d’Elefteri sont vides à cette heure ci. Les rues d’Elefteri ne m’interessent pas. Je sais qu’une fois encore je suis allée trop loin, dans mes crises de nerfs. Mais je n’ai pas voulu, je n’ai rien demandé. Je n’ai pas l’etoffe d’une reine, ni d’un dirigeant. Je suis une intellectuelle, peut être une héroïne. Je ne suis pas une reine. Je n’aime pas avoir la vie des autres entre mes mains.

Je soupire. Il y’a un coup de vent froid, qui ne me gele pas. Je reste. Stoique. Placide. Sa main dans la mienne, jusqu'à l’auberge. Bonjour. Bonsoir. Quelques politesses d’usages, je laisse ma guerrière payer la chambre et s’occuper de tout. Je reste une femme sage et docile. Pour une fois. Et derrière mes yeux se lit la lassitude. Je ne veux plus. Je ne veux pas… Je n’ai rien demandé. Je n’ai plus envie de rien.

La chambre. Grand lit au milieu d’une pièce. Miteux. Je m’en fiche, je prefere dormir à la belle etoile. Je prefere…. Tellement de choses en fait. Je prefere…. La vie ? Dehors. Ma vie d’avant. Pourtant, j’embrasse ma guerrière, l’espace d’une fraction de secondes. Et je me couche. Sur le lit. La nuit à été longue. La journée l’a été aussi.

« J’suis fatiguée. Laisse moi dormir. »

C’est un sourire. J’attend probablement ses bras autour de moi pour mieux dormir, mais je ne le dirais pas. Nan. Je suis une grande fille moi. Et en plus de ça… je suis fière… Comme pas deux.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Miles Away ▬ Aleksia

« Miles Away ▬ Aleksia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 8 miles (film avec eminem en vedette)
» Charlène L. Miles
» Joey Miles [ E.C ]
» Entrainement de Miles Quaritch
» Rodrigue Miles [Terminé Normalement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When The Gods Falls :: Hors des Terres :: Archives :: Archives version 1-