Partagez|

« Nature's Law ▬ Cassius V.

InvitéInvité
MessageSujet: « Nature's Law ▬ Cassius V. Mer 8 Déc 2010 - 0:28

Nature's Law


&&

« Madame où est ce que vous allez ? »
« Vous ne pouvez pas sortir. Nous vous accompagnons. »
« Hors de question. »
« Mais Madame. Les ordres sont stricts , vous ne devez pas prendre de risque. »
« Je vais juste faire une petite promenade…Si quelqu’un vous demande, vous n’aurez qu’a dire que je vous ai assomé avant de partir. »


Et sans un mot de plus j’etais parti, partie où… ? vêtue des cuirs qu’une tanneuse amazone m’avait confectionnée, j’avais saisi mon arc fétiche, et j’etais partie chasser. Ce n’était pas prudent, bien sur… Que ce n’etait pas prudent. Mais je n’etais pas prudente. J’etais la déesse de la chasse par tous les dieux et par la foudre du père souverain. J’etais une voyageuse, une particule libre incapable de se fixer ça où la. J’etais intenable… Ingerable. Je n’étais pas une petite déesse plan plan comme Aphrodite, qui devait se satisfaire de sa mortalité nouvellement gagnée, non, j’etais une déesse qui avait besoin d’action, qui avait besoin de bouger…. La… où le bas blessait… C’etait que je n’étais plus une déesse, comme mes demi frères n’étaient plus des dieux… Et comme Zeus père souverain… N’etait justement plus…. Père souverain et dieu des dieux.
La vie n’avait pas nécessairement été juste avec nous. Peut être… Peut être que nous méritions cette soudaine mortalité, mais les titans étaient cruels et sans pitiés, eux… pour sur ne méritaient pas l’immortalité. Ne méritaient pas la place qu’ils nous avaient volés sur l’Olympe…

Perdue dans mes pensées je m’étais égarée de chemins en chemins… Je ne savais pas vraiment où… ? Je ne savais pas vraiment… comment j’avais fais en fait, j’etais pourtant sure d’avoir un bon sens de l’orientation. Jadis avec mes nymphes et mes chiens… je n’avais jamais eu de soucis du genre. Peut être que j’etais distraite… Ou peut être que j’avais pensé tellement longtemps que j’avais perdu notion du temps et de l’espace ; Je ne savais pas. Je me retrouvais bientôt sur un petit chemin… et la.. Oh une route. Bien. Si je ne me trompais pas, vers l’Est se trouvait Themiskyra, et au Sud, j’irais vers Elefteri… Un léger soupir… Je réfléchissais un peu. La corde de mon arc était détendue, j’avais besoin d’amusement. J’avais besoin de gambader… J’avais besoin de liberté. Mais le soleil commençait déjà à se coucher dans le lointain… et je ne voulais pas inquiéter d’avantages les amazones. Cela aurait été égoïste de ma part avec tout ce qu’elle faisaient pour moi depuis que j’avais été déchue. Et puis leurs meilleurs guerrières étaient à Elefteri, elles s’inquietaient toutes pour les guerres qui menaçaient, je ne pouvais pas leur ajouter l’inquietude supplémentaire de ma disparition. Non. J’essayerais de négocier pour avoir une patrouille de chasse avec moi. Les meilleures archères peut être. Oui. Je venais de prendre cette décision qui m’emplissait de joie, et sourire aux lèvres je m’en retournais en direction de l’agreable cité qui était devenue mon foyer depuis bien des lunes déjà.

L’humeur s’était considérablement améliorée , pleine de détermination, mon cœur était plus léger, et je n’avais plus qu’une hate retrouver le confort de Themiskyra et exposer mon idée à Krystéhal. Ce n’était peut être qu’un de mes caprices, mais je la connaissais, elle trouverait un moyen de mettre ceci en ordre pour me rendre heureuse. Car mon sourire semblait être la chose qu’elle recherchait par dessus tout. J’etais… Sa déesse après tout. Non, ce n’étaient pas mes termes, c’étaient les siens. Elle clamait que j’etais toujours sa déesse… Dechue ou pas. Et qu’elle me reassirait sur l’Olympe dusse t’elle m’y porter à bout de bras. En un sens… C’etait vraiment chou. Je ne sais pas si quelqu’un s’était autant occupé de moi avant…. Et peut être que je n’avais pas envie de le savoir… Mais… Ce n’etait pas seulement chou, c’etait un peu… gênant. J’avais l’impression d’être une… gene. Un boulet… Je ne méritais pas vraiment que l’on me traite en princesse,. Amazones ou pas amazones, je n’avais jamais vraiment eu de pitié pour les mortelles qui ne respectaient pas mes idéaux et la justice… Je… Une fois de plus, je remerciais le destin de m’avoir fait croiser leurs routes…

Et puis que je parlais de route, la mienne se vit soudain bloquée par trois énergumènes armés de masses… Je passerais les détails graveleux de la conversation qui s’en suivit, mais tout dégénéra quand l’un d’eux attrapa mon arc. Cadeau d’Hephaïstos, à l’époque où la vie était encore belle, en Argent massif, incrusté d’un symbole de lune, c’était un modele unique, c’est MON Arc, et personne d’autre n’y toucherait sans que je ne l’y autorise.

« KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

Je crois que ça avait été mon cri quand l’un des homme avait touché ma cuisse a travers les vêtements que je postais. Et « Urg » ca avait été le grognement qu’il avait poussé quand j’avais planté avec mes mains une fleche dans son entrejambe. Malheureusement cet acte de bravoure fut stoppé, car alors que le malotru s’exsanguait par terre… Moi… Je me retrouvais poussée contre le sol par ses deux camarades…

Glups… Au secours ?

Je promets que je ne sortirais plus jamais sans une escorte.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Jeu 9 Déc 2010 - 18:53

Devenir esclave après avoir été un noble citoyen romain relevait du déshonneur selon Cassius. Mais, en plus de cela, il découvrait à quel point cette condition se révélait éreintante au quotidien. Les journées étaient bien plus longues et les nuits inévitablement bien plus courtes. Cette fois-ci, le natif de Rome revenait en direction d’Elefteri après avoir été cherché différents objets pour le dieu de la guerre déchu.

Vêtu du traditionnel chiton grec blanc, Cassius parcourait donc les routes pavées qu’il avait empruntées à l’aller. Ses sandales marrons se rapprochaient lentement mais surement de leur fin de vie au vu de leur état, rendant la marche peu appréciable. Il s’agissait probablement du prochain investissement de Cassius dés qu’il disposerait des moyens financiers. Mais, ce n’est pas avec les deux piécettes récupérées de temps à autre que ça allait se produire.

Mais, la malchance ne s’arrêtait pas. Le ciel azur s’était en effet obscurci au fil des heures, laissant sa place aux nuages menaçants. Ceux-ci n’allaient plus être distinguables dés qu’apparaîtraient les ténèbres de la nuit. Cassius avait d’un autre côté la preuve irréfutable que le temps n’était pas spécialement plus capricieux à Rome qu’en Grèce. Quelle que fût la vérité, cela présageait un retour assez moribond et irritant. Cependant, le point positif c’était qu’il voyageait seul ce qui lui accordait une certaine tranquillité d’esprit.

Il avait vu des choses diverses et variées sur son chemin. Parfois, même insolites. Par exemple, des types qui organisaient des combats de chiens. Mais, Cassius ne s’attendait pas à assister en cette fin d’après midi à une agression. Il ne put que se fier à son ouïe dans un premier temps. En effet, la route semblait sinueuse dans cette région. Les sourcils froncés, il entendit comme une dispute éclater violemment au milieu de nulle part. Intrigué, il s’avança prudemment du lieu où se trouvaient les protagonistes en question.

Après avoir passé le virage dessiné par les pavés, Cassius pouvait enfin suivre les évènements de ses propres yeux. Cela dégénéra à première vue, le combat semblant clairement inégal. Il se demanda un instant s’il se devait d’intervenir. Après tout, il ne s’agissait pas de ses affaires si des bandits attaquaient une voyageuse imprudente. Elle paraissait seule au beau milieu de rien. Toutefois, en se rapprochant, il ne put céder à l’envie de lui apporter son aide. Peut être était-ce un désir chevaleresque qui s’était emparé de lui…ou des envies sanguinaires frénétiques l’invitant à se déchaîner sans arrières pensées sur ces inconnus. De toute manière, ces individus se trouvaient sur son chemin et il lui fallait les passer….

Il retira sa dague de sa ceinture lentement et s’approcha silencieusement dans un premier temps. Cassius s’arrêta ensuite un instant pour viser convenablement le premier individu. Puis, la lame fut propulsée dans les airs, émettant comme un sifflement caractéristique en tournoyant sur elle même rapidement, avant de se loger dans le dos de sa cible. L’autre individu se releva aussitôt, remarquant la venue d’un nouvel arrivant, et s’approcha de lui à toute vitesse pour en découdre. Cassius retira son gladius de son fourreau brusquement pendant ce temps. Il entama une passe agressive avec le bandit de grand chemin proférant des jurons dans le même temps. L’esclave d’Arès projeta ensuite son coup sur le nez de son opposant et profita de ce mouvement pour tendre son bras au maximum et l'atteindre avec sa lame au niveau du cou. Un jet de sang abondant s’échappa de cette blessure fatale aussitôt.

La quiétude éternelle revint presque aussitôt dans la plaine. Le regard de l’ancien soldat de Rome fut attiré par cette petite bourse gisant à côté du cadavre perdant son sang. Ni une ni deux, il la récupéra pour s’octroyer les quelques pièces de monnaie à l’intérieur. Puis, il s’avança vers la brune qui venait de se faire attaquer, rangeant le glaive dans son fourreau. Il restait toujours l’autre type agonisant avec une flèche plantée au niveau de l’entrejambe.


« Tout va bien ? Vous n’êtes pas blessée ?»

Certes, c’était une manière de parler. On ne pouvait pas vraiment dire que tout allait bien dans ces conditions même si elle en sortait indemne. Enfin, il ne s’attendait tout de même pas à ce qu’elle lui en tienne rigueur. Cassius distingua ensuite un arc argenté sur le sol et le récupéra de sa main gauche naturellement, sans arrière pensée. Plutôt cossue pour une arme de guerre pensa t’il sur le coup. Il le tendit ensuite à cette inconnue de sa main gauche et proposa courtoisement de la relever en avançant sa main droite. L’esclave d’Arès reprit la parole dans le même temps d’une voix posée mais quelque peu froide.

«Cet arc est à vous, non ? »

InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Ven 10 Déc 2010 - 10:34

J'avais été imprudente. Bien sur que j'avais été imprudente. Par le Styx, je ne refuserais plus jamais une escorte.... Jusqu'a la prochaine fois bien sur. Je pouvais agir comme une tête de mule parfois. Mais nous n'allions pas me le reprocher c'est ce qui faisait mon charme... En revanche morte... Mon charme ne me servirait plus à rien. Car oui... A quoi bon être apprecié par les gens une fois que j'etais... que je n'etais plus de ce monde. Il fallait que je me mette dans la tête que je n'etais plus une immortelle, et que si je remuais un peu mes levres pour maudir les hommes... Ca ne marcherait pas. Parce que nous avions vu nos pouvoirs être restreint du fait de notre nouvelle condition. En un mot comme en cent... La seule solution semblait être la fuite.

Mon esprit chancellait, ma vision commence à se troubler je crois que je fais un malaise... Mais je me ressaisis vite, l'homme qui me tenait tombe à terre, une dague plantée dans le dos, et tel un héros une silouhette entamma désormais une passe d'arme avec le dernier bandit restant. Brillant... J'avais un héros ? Ou du moins quelqu'un qui était arrivé au bon moment. Peu à peu , le brouillard qui s'était installé dans ma tête et devant mes yeux se dissipait, et je remarquais que c'était un homme. Bougeant un rien au sol pour eviter la gerbe de sang qui gicla du cou de mon ancien... ravisseur si l'on peut dire, je tachais de sonder le nouveau venu. Visiblement... Il ne me semblait pas inquietant pour ma santé. Vu qu'il venait de me... sauver plus ou moins. Mais on ne savait jamais. Il pouvait trés bien être interessé par autre chose, comme cette bourse qu'il venait de ramasser. Oh je m'en fichais, je n'avais pas de possession a part mon arme. J'avais jadis été l'une des rares deesses à ne pas vouloir vivre dans un palais d'or et de pierreries...

Mes aggresseurs n'étaient desormais plus. A l'exception de celui qui avait subit mon courroux avant que l'on ne me ... que l'on ne m'empeche de bouger. Et je lui lançais un regard mauvais, avant de relever les yeux vers mon... sauveur qui venait de me parler. Me demander si ça allait bien. Question rethorique je suppose, comment pouvait on aller bien dans un cas comme ça.
Mais non, je n'etais pas blessée. Un leger sourire sur mes levres, je crois que je ne realisais pas encore trés bien peut être.

« Plus de peur que de mal je suppose. Sans votre intervention c'aurait peut être, été le contraire. Je vous remercie. »

Leger moment de silence pendant le quel je prennais le temps de relever quelques details. Il portait des sandales usées, un chiton blanc, et son épée n'est pas une épée grecque. Singulier détail je suppose... Mais.. je me sentais egalement singuliere dans ces cuirs qui ne me seyaient pas. Qu'importait. En silence il ramassa mon arc, je me crispais un peu, j'avais été stupide de prendre une telle arme pour sortir, je prendrais... Autre chose la prochaine fois. Un arc de bois simple. La presence de sa main droite devant mon visage me tira de mes pensées, alors que lui même me tirait en arriere pour m'aider à me relever. Murmurant un merci, je relevais une fois de plus les yeux vers lui , lui qui me demandait si cet arc était ma possession.

« Oui, un cadeau d'un de mes demi frères connaissant ma passion de la chasse. »

Je n'avais pas menti. Je n'aimais pas mentir. J'etais une chasseresse.... Et je n'etais pas obligée de preciser que mon demi frere avait été le forgeron des dieux... etant un dieu lui meme. Tout le monde m'avait dit de garder ma condition sous silence... Alors je ... me contentais d'esquiver la verité, sans la cacher. Je ne savais pas reellement mentir au final. Pourtant... Au fond, je supposais que ma presence seule sur les chemins puisse l'etonner. Une femme, ne se balladait que rarement toute seule. Aussi chasseresse soit elle. Je jugeais bon de lui donner quelques explications.

« J'ai perdu mon chemin en tentant de retourner à la tribu. »


La encore. Tout était vrai. Ca me soulageait de pouvoir dire ce qui était sans avoir a mentir. Je n'y arriverais pas.

« J'ai eu de la chance que vous passiez par la. »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Mar 14 Déc 2010 - 18:46

Cassius n’avait pas vraiment pris le temps de réfléchir à ses actes. A vrai dire, dans ces cas là, la décision devait se prendre rapidement afin de pouvoir intervenir avant que le mal ne soit fait. Mais, pourquoi courir à toute allure pour sauver une grecque ? Son côté cynique lui intimait que cela ne rimait à rien. Il avait perdu sa liberté, les avantages de son ancienne condition ici. Alors pourquoi chercher à secourir ou aider l’un des leurs ?

Forcément, le ressentiment à l’égard des grecs était tenace pour le jeune homme. Tout cela à cause d’une tantouse de hoplite qui n’avait pas osé l’abattre lors de la dernière grande bataille. Son esprit revint au moment présent lorsque la brune semblait enfin émerger. Elle prit la parole pour le remercier et le jeune homme hocha de la tête, acquiesçant à ses propos. Mais, au fond de lui, tournoyait toujours cette même rage. Il pensa alors que, quelques temps auparavant, elle aurait souhaité le voir mort plutôt que lui accorder la moindre rédemption.


«Vous étiez sur ma route… » se contenta t’il d’ajouter sobrement.

Après l’avoir aidé à se relever, Cassius prit lui aussi le temps de la dévisager discrètement. Immanquablement, l’arc suscita sa curiosité. Qui se baladait avec un objet pareil en argent massif ? Dans le palais d’un roi, cela ne l’aurait pas étonné mais dans le cas présent il y avait de quoi se poser des questions. Au vu de son habillement, il conclut qu’elle ne devait certainement pas faire partie d’une caste élitiste. Elle ressemblait davantage à une guerrière, une femme indépendante, une amazone. C’est alors qu’elle révéla sa passion pour la chasse. Cela collait parfaitement au profil établi.


«C’est un joli cadeau….mais il peut vous faire passer de temps en temps pour une proie. »

Il énonça sa remarque ironique, tout en faisant un jeu de mot sur l’activité de prédilection de la brune. Les yeux braqués sur ses iris azurés, il esquissa un très léger sourire moqueur. Certes, le visage angélique de l’inconnue avait réussi à calmer, en partie, ce tempérament colérique qu’il s’efforçait de dissimuler pour le moment.

Apparemment, elle souhaitait rejoindre une tribu. Cassius fit le lien avec les Amazones aussitôt. Il ne connaissait pas la localisation exacte de la cité en question mais disposait tout de même d’une idée sur la question, en se basant sur les villes aux alentours comme points de repère.


« Je peux peut être vous aider ? la nuit va bientôt tomber, la progression risque d’en être que plus difficile et risquée. »

Curieusement, dans un second temps, Cassius ne savait pas non plus pourquoi il avait proposé son aide aussi spontanément. Il était bien loin de son postulat de départ, au sujet de l’attitude à adopter dans de pareilles conditions. Peut être avait il été séduit par les prunelles bleutées de la jeune femme ainsi que par la fragilité et la douceur qu’elle dégageait. Mais, Il tenta de chasser aussitôt cette idée de son esprit. Après tout, il s’agissait plus ou moins d’une amazone. L’ancien soldat de Rome se remémora l’autre énergumène avec la flèche plantée dans l’entrejambe. Cassius déglutit et finit par s’énoncer en toute objectivité.

«Je peux vous laisser si vous pensez pouvoir retrouver votre chemin ou si vous ne souhaitez pas de ma présence. »

Le jeune homme posa sa main en appui sur le manche de son glaive, par habitude. Le geste défensif de base était devenu en quelques sortes un réflexe, une manie. C’est alors qu’il réalisa qu’il ignorait quasiment tout d’elle, y compris son prénom, et qu’il était peut être temps de passer aux présentations. Cassius replongea alors son regard dans le sien, l’interrogeant à ce sujet.

«Quel est votre nom ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Ven 17 Déc 2010 - 11:36

Visiblement ce n'etait pas par pur altruisme que l'homme m'avait sauvé. J'etais... Sur sa route. Bien. C'est ce que j'aurais dis aussi si les cas avaient été echangés. Peut être etait ce vrai, peut être que la fierté faisait parfois dire des choses etranges. Elle en faisait faire enormement en tout cas. Assurement. Les minutes passaient et je sentais son regard sur mon arc... Non décidement il fallait que je m'y fasse, je le confierais peut être à Krystéhal, elle en prendrait grand soin j'en etais sure... Et moi je repartirais chasser avec un vulgaire arc en bois. Ca attirerait moins les regards et les brigands. C'était une sacré deveine tout de meme... Sa remarque me fit sourire. Un cadeau qui me ferait passer pour une proie n'est ce pas... ? J'esquissais un leger sourire, un sourire triste comme souvent, en baissant les yeux vers mon arc. Joli cadeau oui.

« Mais la proie n'est pas toujours sans defense non plus... »

Et comme pour affirmer mes dires mon regard se perdit vers l'homme à terre. Celui avec la fleche... Hum. Qu'importait. Je relevais les yeux vers mon sauveur. L'homme. Je me posais des questions à son sujet. Qui etait il... ? D'ou venait il? Et pourquoi avait il une épée romaine... ? Quand je parlais de tribu en tout cas, il sembla comprendre sans rien dire puisqu'il me proposa de m'escorter. Son aide. Je ne savais pas vraiment comment reagir. J'etais, il était vrai plutot fragile. Pas vraiment l'archetype de l'amazone guerriere n'est ce pas ? Si il n'y'avait pas eu ces cuirs et mon arc, j'aurais pu passer pour une jeune femme de l'aristocratie, un peu perdue au milieu de nulle part. Le port altier d'une deesse peut être.

Allez... Ma decision etait prise. Mais just'au moment ou j'allais parler il se retracta a demi, comme si quelque chose l'avait perturbé... ? Comme si, il craignait qu'en me derangeant.. .Je ne ... ? Il avait meme pris une posture defensive. Un geste anodin peut être, mais que j'avais vu tant de fois repeté par les autres sur L'Olympe lors des ires divines.

Allez... Voyons... ? J'esquissais un vrai sourire, juste de la sincerité et de la gratitude dans mes yeux ceruleens. Et je le regardais avec... tendresse... ? Ou du moins gentiment. Je n'etais pas un monstre non plus, et je savais quand il fallait accepter de l'aide. Je n'etais pas si... bornée. Ma journée m'avait montrée en tout cas qu'il fallait l'être moins.

« Si ça ne vous derange pas, je serais honorée de faire la route en votre compagnie. »

Un leger sourire. J'avais été sincere. J'etais un rien secouée par l'agression, et je m'en voulais encore d'avoir été aussi stupide. Partir seule, sans escorte. Avec les risques que ça comprennait... J'etais sure qu'il y'avait deja une milice à ma recherche... sillonant les plaines à la poursuite de mon cadavre. Heureusement.. J'etais bien vivante. Je m'en serais voulu sinon... Enfin... Façon de parler. Je n'aurais pas pu. Enfin... Bref.

Arg. Venait le fatidique moment des presentations. J'etais comme une enfant moi. On m'avait dit de ne pas dire mon vrai nom, mais je ne savais pas quoi dire d'autre... Alors je souriais un peu. Non, il n'y'avait pas moyen d'y echapper. Et je ne savais pas mentir. Pas vraiment. Tant.... pis ?

« Mes soeurs m'appellent Artemis. »

Leger moment de silence, si il etait un énemi j'etais morte... J'esquissais un sourire mysterieux , une legere lueur perçant a travers mes iris.

« C'est une sorte de surnom qu'elles m'ont donné, par rapport à l'ancienne deesse de la chasse. »

C'etait. Une excuse... Vraiment... Minable. Mais bon. C'etait tout ce que j'avais trouvé sur le moment. Alors j'esperais que ce soit suffisant. Au pire, il me restait toujours la course à pied n'est ce pas ?

« Et a qui ais-je l'honneur ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Dim 2 Jan 2011 - 16:25

La réplique de l’inconnue à propos des proies le fit légèrement sourire. Il est évident que toute personne, pour sa propre sécurité, peut se défendre farouchement avec ses moyens. Le seul bandit de grand chemin survivant de ce conflit violent et éphémère en était la parfaite illustration. Il l’entendit ensuite répondre favorablement à sa proposition.

Elle aurait très bien pu refuser et il ne s’en serait pas offusqué. Après tout, il n’était pas là pour assurer la sécurité et le guidage des passants sur les routes pavées. Cassius déglutit et hocha brièvement de la tête.


«Bien, mettons-nous en route. »

Artemis ? Ce nom lui disait assurément quelque chose. En tout cas, ce n’était pas d’origine romaine. Il fronça légèrement des sourcils, s’interrogeant sur ce sujet mais l’information ne cessait de se dérober dans son esprit. Cependant, c’est la jeune femme elle-même qui l’aida à se remémorer cette information. Il s’agissait du nom de la déesse de la chasse en Grèce…l’équivalent de Diane. Cassius inspira profondément avant d’ajouter quelques mots.

«Je comprends pourquoi elles ont choisi ce nom là…Hm, je me nomme Cassius… »

Le romain avait hésité un léger instant avant de donner son nom. Cela le dérangeait toujours autant puisqu’il devenait tout à coup un romain aux yeux des autres. Le jeune homme la scruta un instant dans les yeux pour jauger sa réaction. Avec le gladius et son accent, elle était surement à même de comprendre d’où il provenait. Et à vrai dire, il n’avait pas vraiment envie de parler de ça. Cassius fit un quart de tour sur lui-même et entama la marche sur les pavés de la route.


«Avec un peu de chance, on arrivera à passer ces bosquets avant la nuit mais il ne faut pas traîner. »

Il venait de s’exprimer d’un ton tout à fait neutre mais qui pouvait paraître directif. Après tout, il avait été centurion par le passé. Il savait reconnaître les environnements pouvant se révéler dangereux ou encore marcher de façon soutenue. Après toutes ces années, il lui était difficile de penser autrement ou encore de flâner. En aucun cas, il la considérait comme un poids, du moins pour le moment. Cassius scruta ensuite le ciel pour savoir dans quelles conditions se déroulerait le trajet.

«Apparemment, il ne devrait pas pleuvoir. C’est au moins ça… »

Dans le même temps, il se posait pas mal de questions à son sujet. Il reprit la parole quelques minutes plus tard, poussé par sa curiosité.

«Et qu’est ce que vous chassez en général ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V. Ven 7 Jan 2011 - 11:09

[coucou (: Desolée pour le temps de reponse. Les vacances. La periode des exams encore. Et puis la deprime. Enfin qu'importe . J'espere que la reponse te plaira. ]

J'avais reussi un tour de maitre pour esquiver la question qui aurait probablement brulé ses levres... Le Vous etes la deesse de la chasse ne m'aurait surement pas laissé de marbre. Et au fond j'etais contente qu'il n'ait pas realisé que je lui mentais. Comme si... il ne connaissait pas les Olympiens. J'avais probablement raison dans mes premiers raisonements à son sujet, il devait être etranger. La plupart des gens par ici auraient su que jamais les amazones n'auraient données mon nom à quelqu'un. Aussi bonne chasseuse soit elle. Oh mais qu'importait. J'avais survécu par deux fois ce soir. A l'attaque. et a la presentation. Ca faisait de moi une femme chanceuse non ? Une depressive comblée.... Oui c'est probablement ce que je devais être. C'etait... Mieux. C'etait bien. J'esquissais un petit sourire.

Il s'appelait Cassius. Ainsi. J'avais raison... Il était etranger. Et pas n'importe quel etranger, un romain. Personnellement j'avais toujours respecté les soldats romains et leurs legions... enfin cela n'importait que peu. D'autant plus qu'il avait l'air plutot contrarié de l'être, ou du moins d'être la. N'etant pas sotte, je me contentais de lui emboiter le pas en silence. Qu'aurais je pu dire... Ce n'etait pas comme si nous allions entamer une conversation ou nous parlerions de nos origines respectives.. Pourtant j'etais curieuse. Mais... Je me retenais. C'était un point positif pour moi... Non ?

Son ton assez brusque, assez directif m'arracha un soupir. Je n'avais pas l'habitude d'obeïr aux gens, et ça n'allait pas commencer aujourd'hui. Mais au fond... Je supposais que c'était plus une question d'habitude qu'autre chose. Alors je le suivais en gromelant un peu. J'etais ronchon. Oui. Bien sur. Mais il avait raison... Il fallait que nous nous activions. Joueuse... Peut être. J'accellerais l'allure et je le devançais un peu.

« Activons nous alors. Et ne flanôns pas en chemin.»

Maintenant c'etait peut etre devenu un jeu pour moi. Lui montrer que je n'etais pas une faible et vaine femme... Que je n'etais pas du genre à m'arreter devant toutes les fleurs... en m'extasiant... ooooh c'est rose. Non. De toute façon ce n'était pas du tout mon genre.

Mais l'attitude joueuse disparu un peu quand il me demanda ce que je chassais en general. Ca ne me rappelait que trop mon passé. Mon existence.

« Un peu de tout... Du gibier principalement. Mais c'est le jeu de la chasse qui est plus interessant en lui même que l'assassinat d'un animal. » Bien sur. Je n'aimais pas les carnages. Quand je tuais un animal je vouais son ame aux cieux, et je faisais ça proprement. Non. Ce qui etait le plus interessant à l'epoque c'etait de parcourir le monde avec mes nymphes à ma suite... Maintenant... Cela n'arriverait plus.

Long soupir. Leger soupir. Puisqu'il... avait posé une question peut être pourrais-je indulger un temps ma curiosité. « Et si ce n'est pas indiscret, permettez moi une eclaircie sur ce que fait un romain si loin de sa patrie ? Non pas que je me plaigne de votre presence en ces lieux, bien au contraire. » Oui. Je restais polie. Toujours polie malgré tout.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Nature's Law ▬ Cassius V.

« Nature's Law ▬ Cassius V.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Présentation de Cassius Clay
» Le protecteur de la nature~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When The Gods Falls :: Hors des Terres :: Archives :: Archives version 1-